Accompagnement opératoire

Après leur passage en « invités vedette » dans une émission de Radio Trousseau, les enfants qui partaient au bloc recevaient un lecteur mp3 sur lequel ils pouvaient réécouter cette émission jusqu’à leur anesthésie générale.

Dans la salle de réveil, les infirmières se chargeaient de leur remettre les écouteurs et ils se réveillaient doucement, toujours à l’écoute de leur émission et des musiques qu’ils y avaient choisies, grâce à la vaste discothèque, en partie fournie par RTL.

Tout ceci permettait d’évacuer un maximum du stress dû à l’opération et son environnement.

Les commentaires sont fermés.